CFDT Transports Bretagne

COVID 19

Covid.19

Validées par le conseil constitutionnel le 5 août, les nouvelles dispositions du pass sanitaire sont entrées en vigueur hier. Jusqu'au 15 novembre, il sera nécessaire pour se rendre au café ou au restaurant, y compris en terrasse. (vaccination ou avoir un test négatif de moins de 72 heures, anciennement 48h). Il s'étend également aux longs trajets en train ou en avion, dans les centres commerciaux si le préfet le décide et à l'hôpital pour les soins programmés, les accompagnants (sauf urgence). Ces mesures ont bien évidement des conséquences sur les entreprises et administrations qui doivent s'adapter à la réglementation sans pour autant en avoir les moyens pour l'appliquer.

Cette stratégie est censée combattre la propagation du virus qui évolue de manière significative et inquiétante. Sur la région Provence Alpes Côte d'Azur, comme dans d'autres régions, le plan blanc a été mise en place à la demande de l'ARS le 4 août alors que le taux d'incidence atteignait 562 pour 100 000 habitants.

Autre mesure faisant débat est la vaccination obligatoire des soignants. Ils devront avoir leurs deux doses de vaccin contre le Covid-19 le 15 septembre, comme une partie des professionnels en contact avec le public, (serveurs, contrôleurs de TGV) qui devront présenter à partir du 30 août un pass sanitaire pour travailler. Elle s'appliquera jusqu'au 15 novembre.

La situation dans les entreprises et administrations va donc rester tendue et les représentants syndicaux seront encore une fois très sollicités par les travailleurs. A cela se rajoute la situation économique qui s'efface légèrement derrière la période estivale, mais le retour de la rentrée risque d'accentuer les difficultés.


Décret no 2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret no 2021-699 du 1er juin 2021
prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire

Cliquez ici...

« La loi relative à la gestion de la crise sanitaire bientôt applicable »

Cliquez ici...

00000142