Adhésion contact Elections mentions légales Page d'accueil
Déménagements Marchandise Voyageurs Ambulance Transp.de Fonds Activité du Déchet Logistique La Mutuelle

Page d'accueil

ORDONNANCES MACRON

DIALOGUE DE SOURDS !

MAIS !!!!!!

Message de Notre Secrétaire National

Le combat a été long, le combat a été rude, mais à cette heure grâce à vous toutes et tous, nous avons arraché un accord qui reconnaît les spécificités transport pour tous les secteurs de la route.

Face à la rigidité dans l'imposition des ordonnances, la qualité du dialogue social a redonné des couleurs au paritarisme et à la démocratie sociale.

Notre secteur d'activité souvent raillé pour ses relations musclées sort par le haut d'une situation de crise sans précédents.

Si tout n'est bien entendu pas résolu, le socle conventionnel est sanctuarisé...

C'est également un signe fort pour les jeunes qui pourraient s'intéresser à nos métiers.

Ce rassemblement de positions communes Organisations Professionnelles /Organisations Syndicales est la meilleure manière pour valoriser l'attractivité de nos professions.

Je tenais à remercier l'ensemble des syndicats de notre Union Fédérale pour leur implication, tous les membres de l'équipe animatrice pour leur dévouement et notre Confédération pour son soutien si utile par l'intermédiaire de Laurent BERGER et Thierry CADART.

Je suis fier d'être à vos côtés comme secrétaire général de l'union fédérale route et je suis convaincu que nous venons de faire sauter un verrou historique qui va nous permettre d'avancer sur notre pacte social dans l'esprit d'un dialogue social renforcé.

Je tiens également à remercier tout particulièrement Christian COTTAZ pour tout l'apport de sa technicité si importante dans les échanges avec le patronat, Stéphane BOURGEON pour son acharnement à rassembler et trouver une porte de sortie et Charles MORIT qui malgré les difficultés personnelles qu'il traverse s'est assuré de la gestion de notre communication...

Cette liste n'est bien entendue pas exhaustive...

Le slogan des 10000 est "le progrès social, c'est nous !"

chers amis, chères amies, nous venons collectivement de le mettre en ROUTE......

Patrick Blaise
Secrétaire Général de l'union Fédérale Route

ON A EVITE LE PIRE !!!
Transports routiers de voyageurs :

1.Risques pour les salariés :

Garantie des salaires minima hiérarchiques sans tenir
compte des barèmes de majoration liés à l'ancienneté. (NAO 2014)

Perte du 13ème mois (accord cadre du 18 avril 2002)

Perte des primes (4/30ème...)

Perte des indemnités de coupure

Transports routiers de marchandises :

1.Risques pour les salariés :

Paiement à l'amplitude non garantie (fin de l'accord du 12 novembre 1998).

Fin de la GAR (accord sur la Garantie minimum de rémunération de novembre 1997).

Fin des majorations des heures de nuit.

Indemnité frais de déplacement aléatoire.

Garantie des salaires minima hiérarchiques sans tenir compte des barèmes de majoration liés à l'ancienneté.

Conséquences pour l'ensemble du secteur :

Augmentation de la concurrence déloyale.

Transfert massif des salariés des grands groupes dans les entreprises (TPE/PME sous traitantes locales).

Le conducteur devient smicard sans aucune indemnisation liée aux contraintes du métier.

Retour aux pratiques " ancestrales " :
paiement autour de roue.

Un accord syndicats, patronat et gouvernement a été signé mercredi 4 octobre à 22 heures au ministère du Travail, mettant fin à deux semaines de bras de fer sur la questions des primes des routiers.
L’opération déminage du conflit des routiers semble avoir réussi. Syndicats, patronat et gouvernement signent un accord au terme d’une journée de négociations au ministère du Travail, commencée à 9h45. C’est la fin d’un bras de fer qui durait depuis maintenant plus de deux semaines sur la question des primes. Garantis jusqu’à présent par les conventions collectives, les frais de route, les primes d’ancienneté ou encore le 13e mois des routiers auraient pu, selon ce que prévoient les ordonnances de la loi Travail, être renégociés, entreprise par entreprise. Ce que contestaient
tous les syndicats de routiers.

Une nouvelle journée d'action était prévue le 10 octobre

Lors de la réunion de mercredi, le patronat a lâché du lest et s’est mis d’accord avec les syndicats sur un texte qui «sanctuarise» au niveau de la branche ces annexes des rémunérations des chauffeurs routiers menacées par la réforme. Selon nos informations, l’Elysée a tourné et retourné le texte de l’accord dans tous les sens avant de trouver une solution. Car cela revient à exclure du champ d’application des ordonnances le secteur du transport, comme lors de la loi El Khomri.

L’accord tripartite signé ce mercredi soir intervient alors que la CFDT et la CFTC menaçaient d’une grève le 10 octobre, après les opérations menées la semaine dernière par la CGT et FO


LE SYNDICAT CFDT Transport Bretagne

Ne veut pas se contenter de constater des drames sociaux et de se mobiliser pour limiter la casse.

Il s'implique pour créer les conditions d'un équilibre satisfaisant pour les salariés, pour leur emploi mais aussi pour l'économie bretonne.

Rien n'est facile et il faudra de la lucidité et du courage pour mener cette démarche à terme, mais c'est la voie de l'espoir, c'est le sens du syndicalisme CFDT.

   
SECRETAIRE GENERAL : LE DANTEC Jean-Paul
SECRETAIRE GENERAL ADJOINT : BOURGEON Stéphane
TRESORIER GENERAL : REXAND Frédéric
TRESORIER GENERAL ADJOINT : JASO Serge
SECRETAIRES GENERAUX ADJOINTS PAR SECTEUR
RICHARD Gildas Dpt du 22
RAMBAUD Fabrice Dpt du 29 N
 
ADANE Olivier Dpt du 35
LE BOURSER Jean-François Dpt du 56
TRESORIERS GENERAUX ADJOINTS PAR SECTEUR
 
DIRUIT Raoul Dpt 29 Nord
LOSQ Christian Dpt du 29 Sud
REXAND Frédéric Dpt du 35
JASO Serge Dpt du 56
MEMBRES
COURALET Youenn BONY Jean-Yves COUSTANS Bruno LE FLOC'H Pierre
LE CALOCH Jean-Marc HOET Michèle FLIPEAUX Pascal BONIZEC Christophe
CETOUTE Eddy BIHAN Jacques    

RAPPEL IMPORTANT



Suite aux modifications européennes des relevés d’identité bancaire, et pour des raisons de facilité ainsi que pour éviter certains impayés, le Syndicat CFDT Transports Bretagne a mis en place le prélèvement mensuel des cotisations.

Ceci n’a aucune incidence sur les montants prélevés, et n’occasionne aucun frais.
Comptant sur votre compréhension.

Les adhérents qui ne reçoivent pas d'informations par mail en provenance de "INFOS TRANSPORTS" peuvent nous communiquer leur adresse internet.

LES RESPONSABLES DU SYNDICAT